LE TEMPS DES RETROUVAILLES ET DE
LA NORMALISATION :
UN MONDE INTELLECTUEL SOUDÉ

TROISIÈME PARTIE, FIN ET CONCLUSION DU TEXTE
VIE ET MORT D’UN PROJET : NAQD SOURCE ET ENJEU DE POUVOIR.

La fin des années quatre-vingt dix a été marquée par trois événements : le nombre répété de massacres de populations ; les manœuvres des chefs militaires et des service secrets pour amener les groupes armés (armée islamique du salut, AIS) à la reddition ; l’éviction de Liamine Zeroual (porté en 1995 à la présidence par ses chefs), qui laissait supposer des préparatifs à une succession propre à faire rentrer l’Algérie dans l’ère de la normalisation. Le choix de Abdelaziz Bouteflika par l’armée lui garantissait le succès électoral. Il devenait ainsi un chef d’État exigeant, fort de ses relations dans les milieux diplomatiques. Jaloux de ses prétentions monocratiques, il n’hésite pas à manifester son mépris du peuple, allant jusqu’à le qualifier de médiocre sur une chaîne de télévision française.

La revue ne s’est sentie interpellée par [...]