- HIZB FRANÇA -
- LA FACE INDIGÈNE
DU COLONIALISME -

 Cette recherche nécessite une présentation en deux parties.
Dans la première, il s’agit d’un repérage chronologique sur les activités politiques internes et internationales de Hizb França. C’est la partie visible du colonialisme et sa face indigène. Des documents tirés de l’actualité politique et sociale permettent de suivre la chronologie des abandons de souveraineté au sommet de l’État tout en mesurant le degré de perméabilité coloniale dont l’aire culturelle s’étend aux partis et aux associations.

La seconde partie est une reconstitution de la trame politique et sociale de Hizb França, sa généalogie immergée, comme produit de l’histoire. Le rapport à la colonisation ne s’est pas évaporé avec le temps : le colonialisme a eu ses partisans inconditionnels qui l’ont servi par les moyens militaires, intellectuels, ceux qui ont été conquis, séduits et se sont sentis abandonnés. Sur la même terre, dans le même temps, la grande majorité de la population – paysanne – résistant d’abord à l’extermination physique, a été décimée, dépossédée y compris dans sa culture. À l’intérieur de cette totalité ethnique, socialement et culturellement conflictuelle, se construit le mouvement national avec ses affrontements, compromis et éclatements dont la violence marque le premier novembre 1954, la guerre de libération nationale et culmine en 1962, faisant de l’indépendance une crise dans la réalisation de l’éveil national et dont on ne peut s’expliquer l’échec qu’en remontant aux composantes sociales et politiques à qui on doit l’Algérie d’aujourd’hui. [...]

– HIZB FRANÇA – LA FACE INDIGÈNE DU COLONIALISMESeconde partie

UN PRODUIT DE L’HISTOIRE

Djibou Toufik            Ramenez Toufik [général major des services spéciaux]

Zidou Nezzar           Ajoutez Nezzar [général major, ancien ministre de la Défense]

Ya Awlad Bigeard           Enfants de Bigeard [colonel du 1er RPC - régiment de parachutistes coloniaux].

(un des slogans du Hirak criant la filiation des généraux régnants avec l’un des criminels de la guerre coloniale). Ces trois militaires sont unis par les exactions, enlèvements, tortures, exécutions, assassinats et massacres de populations perpétrés en Algérie. [...]